23/02/2011

« Bonnie » et « Clyde » ont trouvé un toit

Début janvier, dans ces mêmes colonnes, nous avions lancé un appel pour retrouver le ou les propriétaires de deux chevaux, retrouvés en état d’errance : Une information alors peu banale qui mérite, quelques semaines plus tard, qu’on s’y intéresse à nouveau, pour savoir ce que sont devenus les deux animaux.

A qui sont-ils ?

Une jument blanche d’une dizaine d’année accompagné un jeune mâle de deux ans ont été repérés, divagant dangereusement le long de la voie ferrée. Propres et en bonne santé, visiblement peu sauvages, tout laisse penser qu’il  s’agit d’animaux montés, vraisemblablement échappés d’un enclos voisin.

Saisis par la gendarmerie du Boulou et en l’absence de puce électronique (pourtant obligatoire) permettant de les identifier, les deux équidés ont été confiés aux écuries de catalogne.

Deux mois plus tard, contre toute attente, ils y sont encore ! Personne ne s’est manifesté.

Une situation qui inquiète Marlène Nabias, propriétaire des écuries.

Elle reste dubitative : 

" J’ai fais le tour des centres équestres et des propriétaires des environs, mais rien … personne ne les connait ».

Elle s’indigne même lorsqu’elle soupçonne un acte d’abandon pur et simple :

« Je crains que personne ne vienne les récupérer… Je redoute qu’on se soit purement et simplement débarrassé d’eux. Vous savez un animal n’est pas un objet : Oui c’est contraignant, il faut s’en occuper, c’est du temps, de l’argent aussi… et j’ai bien peur que dans notre société ou tout s’achète puis se jette … ces animaux-là en aient fait les frais. C’est bien dommage ! »

100_7517.JPG

 

Lou, monitrice d'équitation, en compagnie de Bonnie et Clyde : c'est ainsi que les deux chevaux ont été baptisés depuis leur arrivée aux écuries de catalogne.

En attendant que les propriétaires se manifestent auprès des autorités, Marlène continue ses investigations. Les deux chevaux, quant à eux, restent « placés » chez elle, en compagnie d’une quarantaine de congénères, soignés et pansés.

Affaire à suivre…

14/02/2011

L’association Tots Junts / Tous Ensemble a réuni sa première assemblée générale

Plus de 500 km parcourus en covoiturages, 60 heures de visites de courtoisie et de bienveillance auprès de personnes isolées ou fragiles, 62 heures consacrées à la constitution de divers dossiers (aide à la déclaration de revenus par exemple), à de la couture, à des petits dépannages …

tots junts tous ensemble

voilà quelques chiffres que Bernard Faux, président de cette jeune association, a souhaité indiquer à l’assistance lors de sa toute première assemblée générale. 

Il précise : « Vous pouvez donc constater que si notre association n’a pas encore pris son rythme de croisière, elle n’a pas perdu son temps et a déjà bien entamé ce qui justifie sa création. Si nous la chiffrons ce n’est pas par manque de modestie mais pour montrer que son existence n’est pas artificielle ». 

tots junts tous ensemble

Tots Junts est composé exclusivement de bénévoles et regroupe une quarantaine d’adhérents du village et compte le soutien de la Municipalité. Pour 2011, l’association entend étoffer ses actions toujours dans le sillon de ce qu’on appelle l’Economie Sociale et Solidaire : Elle souhaite solliciter le soutien des institutions et divers organismes sans qui elle ne pourra pas développer ses projets. Rappelons qu’une permanence est tenue le jeudi de 9 H 30 à 11 H à l’ancienne poste.

Les autres membres du Bureau sont :

Solange Mias, vice-présidente, Cathy Raitz, trésorière, Lucette Gautier, secrétaire.

04/02/2011

L’association Domaines et caractère a partagé ses savoir-faire et révélé ses vins prometteurs

Dans certaines régions viticoles, la Saint Vincent (saint patron des vignerons) voit chaque année revenir, une coutume bien ancrée et des rendez-vous incontournables :

Il s’agit, en effet, pour les professionnels de se réunir pour déguster la toute dernière récolte et ainsi mesurer la qualité des vins en devenir. C’est à partir de cette tradition, que l’Association Domaines et Caractère vient d’organiser une soirée dégustation à l’Auberge du Domaine de Nidolères, non pas destinée aux seuls professionnels, mais ouverte à tous les amoureux des vins de notre village. Et ils sont nombreux.

domaines et caractère

Réunis au Domaine de Nidolères, Pierre Escudié, Frédérique Vaquer, Muriel et Paul Milhe Poutingon ont partagé leur savoir faire de vignerons.

Frédérique Vaquer, présidente de l’Association Domaines et Caractères nous explique la démarche :

« Nous avons voulu proposer une dégustation conviviale : Goûter la récolte de l’année a un côté ludique qui plait aux amateurs de bons vins, c’est l’occasion de jouer, un peu, au professionnel !  La vinification des rosés développe rapidement le fruit ; celle des blancs qui sont parfois très tôt mis en bouteille, ils offrent des arômes fruités ou floraux avec beaucoup de netteté. Pour les rouges, nous avons essayé de les faire découvrir par cépages purs : Le Carignan en élevage barrique, par exemple, avait une belle ouverture aromatique sur les petits fruits rouges ; le grenache donne des notes plus épicées avec une structure en bouche enveloppante; la syrah allie fruit et épices et un tanin plus ferme; de même pour le mourvèdre avec une structure plus puissante ».

Mais le but des vignerons, est avant tout de passer un bon moment et de faire découvrir l’ensemble de leurs vins et bien sûr leurs meilleures bouteilles.

Frédérique Vaquer poursuit :

« En regroupant la plupart des vignerons du village (domaines Els Barbats, Les Demoiselles, Nidolères, Sainte Lucie, et Vaquer) l’association valorise le terroir de Tresserre, et nous sommes prêts à accueillir les vignerons qui le souhaitent ».

En partageant leurs savoir-faire autour d’un généreux buffet catalan, les vignerons ont su rendre cette dégustation particulièrement conviviale et nous toucher par les promesses de leurs produits.