31/10/2012

Le chaudron des sorcières : une potion anti-froid

Même la plus tempétueuse des tramontanes n’a pas réussi à doucher l’enthousiasme des sorcières : Malgré des éléments météos peu favorables, Tresserre reste Tresserre et la Festa de les Bruixes a fait le show malgré le froid !

DSC_3982.JPG

Forcement, cela faisait un an qu’elles rongeaient leur frein ; Alors quand le top de la fête a retenti, les sorcières en tous genres, ont enfourché leur balai et investi leur village. Pour le plaisir des enfants et de leur famille, elles ont initié tout ce monde, à la fabrication de balais volants, chapeaux et autres élixirs.

Car devenir sorcières, ça s’apprend ! Sans oublier, le grand retour aussi attendu que mal famé de « l’Antre de Tresserre ».

DSC_4009.JPG

 

 

Un savant mélange artistique :

Tout a commencé vendredi soir, autour de Christian Pierron, conteur, tout en poésie et douce folie. Il a transporté son public du Nord au Sud (ou vice versa) pour un voyage déjanté : un beau moment d’humour partagé !

DSC_3958.JPG

Parades de rues, spectacles de feu et autres déambulations ont réchauffé l’atmosphère du samedi : C’est avec la formidable énergie d’un bateleur sans relâche, que la Compagnie l’Excuse a revisité l’épopée de Godefroy de Bouillon : choisis au hasard parmi le public de la plaça Nova, la bergère et son chevalier (Marie et René qui n’en reviennent toujours pas) s’en sont sortis avec brio. On en rit encore !

z_bouillant.JPG

Mariage venteux, mariage affreux :

mariage.JPG

 

25 ans le bel âge ! Pour l’occasion, cerise sur le gâteau, notre sorcière, enfin amoureuse, et dans un élan de romantisme bien caché, avait décidé de passer la bague au doigt (forcement crochu) de son fiancé de sorcier.

A la nuit tombée et en rang serré, le cortège a traversé les ruelles sombres du vieux village. Sous une lune aussi pleine qu’un chaudron, la « nit de les Bruixes » pouvait enfin ensorceler tout ce que le village et ses alentours comptent de sorcières.

DSC_4230.JPG

Grâce aux efforts redoublés des bénévoles, les concerts des « Barbeaux » et « Es lo que hay » ont pu poursuivre la fête, bien à l’abri de la cave aux contes : Et rien que pour cela, les sorcières leur tirent leur chapeau !

 

Retrouvez d'autres photos encore, dans l'album (à doite de votre écran !)...

Les commentaires sont fermés.