13/02/2013

Le quatrième poste d'enseignant sur la sellette

Depuis quelques jours, des banderoles « Ecole en danger » flottent sur le portail de l’école communale : faute d’effectif suffisant, le maintien du quatrième poste d’enseignant est sur la sellette. La Direction des Servives départementaux de l'Education Nationale des Pyrénées Orientales prendra, ce jeudi 14 février, une décision pour ou contre son maintien.

Jusqu’à présent et depuis 9 ans, les élèves sont répartis en quatre double-niveaux : Maternelle, CP, CE, CM. Avec la suppression d’un poste c’est toute l’organisation des répartitions qui devra être revue. Les enseignants s’interrogent sur la façon de  maintenir le suivi pédagogique pratiqué jusqu’ici et la qualité de leur enseignement dans des classes qui se retrouveraient forcement à triple niveaux  avec des effectifs plus élevés.

En attendant  la décision du Directeur Académique, les parents d’élèves délégués et les villageois se mobilisent : Ils se retrouveront ce jeudi, dès 14 H, pour remettre les pétitions collectées et faire valoir leurs arguments auprès de celui-ci.

De son côté, le Maire, Jean Amouroux, soutient le mouvement :

«  Pour la prochaine rentrée, nous tablons sur 79 élèves inscrits. A deux ou trois enfants près, nous risquons une fermeture de classe. Je rappelle qu’une cinquantaine de parcelles vont accueillir d’ici quelques semaines de nouvelles familles. Enfin, en construisant une école toute neuve*, notre commune investit sur l’avenir : J’espère que l’administration pourra sortir de sa logique purement comptable et saura prendre en considération notre effort ».
 

* Le projet de construction de la nouvelle école est bien avancé puisque les fondations sont coulées et que les locaux devraient être livrés pour septembre 2013.

11:39 Publié dans école, mairie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.