31/07/2013

Entrez dans la ronde ...

Invitée par le Foyer Rural, la « Cobla Nova Germanor » sera ce dimanche 4 août à Tresserre, pour une « ballada » de sardanes.

th.jpg

Rendez-vous de 17 H à 20 H sur la plaça Nova.

Sur place : Buvette et Pa amb tomaquet ... bon appétit !    

30/07/2013

Cinéma en plein air

Ce samedi 3 août dès 21 H 30, séance de cinéma en plein air avec "La cage dorée". Une comédie familiale franco-portugaise avec notamment Chantal Lauby et Roland Giraud.


 

Rendez-vous dans la cour de la Cave aux contes à 21 H 30 (5 € / adulte - 4 € / tarif réduit)

25/07/2013

Cérémonie de la Fête Nationale

Le dépôt de gerbe pour la cérémonie du 14 juillet, devant le monument aux morts, était cette année emprunt d’une forte émotion : 

14 juillet13.jpg

 
La Marseillaise chantée « a capela » et repris en chœur par la population donnait à cet événement une ambiance particulièrement républicaine. Après le discours de Monsieur le Maire, le jeune Elias EL OUAKILI a reçu la médaille de la Commune, pour avoir réussi avec succès l’épreuve du concours de la Déportation et de la Résistance organisé par l’UDARD, sur le thème « communiquer pour résister ».
 
Comme à l’accoutumée, les enfants entrant en 6e ont reçu une clef USB offerte par la Commune.
 

14 juillet13 bis.jpg

21/07/2013

La liaison électrique souterraine à 320 000 volts progresse

D’ici quelques mois, la liaison électrique en courant continu entre la France et l’Espagne sera opérationnelle : deux milles mégawatts pourront alors s’échanger d’un pays vers l’autre.

On se souvient que cette ligne électrique enterrée, a été obtenue suite à la forte mobilisation des opposants à la construction d’une ligne aérienne composée d’imposants pylônes. C’était en 2003.


Aujourd’hui, dix ans plus tard, le projet est porté par INELFE, un consortium associant le français RTE et son homologue espagnol REE. Les travaux avancent à bon train : Le tunnel passant sous les Albères (long de 8,5 kilomètres) a été terminé en avril dernier, ainsi que la plupart des tranchées qui relient les postes électrique de Baixas et Santa-Llogaia, distants de 65 km, de part et d’autre des Pyrénées.


Achèvement du percement du tunnel sous les Albères (vidéo Inelfe)

DSC07388.jpg

Les ouvriers et leur engins s'activent au creusement des tranchées (photo P. Olibo) 

 

Les tranchées sont creusées, au rythme de 200 mètres par jour

Traversé du nord au sud, sur 3 km, le territoire de Tresserre est concerné par ces travaux, exceptionnels de par leur envergure : Les engins de terrassement progressent actuellement à proximité de « l’aire du village catalan » et creusent la tranchée en longeant la bordure ouest de la ligne TGV. En, réalité, il s’agit de deux tranchées parallèles, qui abriteront la ligne électrique. Ce tronçon fait partie des touts derniers maillons de la ligne.


Profondes d’environ 1,5 mètre, chacune de ses tranchées sont équipées de deux fourreaux en PVC destinés à recevoir les câbles, et sont ensuite bétonnées.
Tous les deux kilomètres environs, des chambres de jonction permettent de raccorder chaque tronçon de câbles et faciliteront leur tirage.

Tresserre  Fonçage traversée Tech2.jpg

Les forages dirigés traversent les infrastructures existantes et le Tech à Nidolères (photo P. Olibo)

 

Au sud de la commune, pas d’obstacles infranchissables

En limite sud de la commune, des infrastructures existantes compliquent le tracé et nécessitent une autre technique de passage : La départementale 900, la voie SNCF, la ligne TGV… puis le lit du Tech, se concentrent tous, à proximité de Nidolères.


Les ingénieurs ont utilisé la technique de forages dirigés. Sorte de micro-tunnels, qui permettent de franchir ces ouvrages d’art à différentes profondeurs sans fragiliser leur structure et troubler la circulation. La ligne plonge alors à une dizaine de mètres de profondeur pour ressortir 700 mètres plus loin, à Montesquieu.

D’ici la fin de l’année, une autre phase, autrement plus impressionnante, prendra place sur le chantier : tous les deux kilomètres environ, plusieurs tourets d’une envergure de 6,5 mètres, haut de 4,5 mètres et pesant plus de 80 tonnes chacun, seront acheminés par convois exceptionnels, pour le déroulage des câbles.


Sous nos pieds, deux milles mégawatts seront transportés : c’est 5 fois la puissance électrique consommées par les Pyrénées-Orientales ou 15 fois la ville de Perpignan.

En savoir plus : inelfe.eu

Retrouvez d'autres photos du chantier à la rubrique "ALBUMS PHOTOS" (à droite de l'écran).

Un grand Merci à Pierre Olibo qui les a prises. 

 

18/07/2013

Cinéma en plein air : la projection évolue et passe au numérique

Les spectateurs qui assistent nombreux aux séances itinérantes de Cinémaginaires, ne s’en rendent pas forcement compte … et pourtant ils vivent  une petite révolution : La diffusion du film se fait désormais en numérique à partir d’un « disque dur ». Finis donc, l’assemblage des grosses bobines en 35 mm et le ronron du vieux projecteur.

Bernard Arnault, le Président de Cinémaginaire explique :

« Afin de réduire leur coût de distribution, les producteurs ne délivrent plus que des versions numériques ; elles ne coûtent qu’une centaine d’euros, contre plus de mille pour les traditionnelles bobines … Avec des centaines d’exemplaires distribuées partout en France, le passage au numérique est avant tout, un choix économique ».

DSC_7084.JPG

DSC_7066.JPG

Bernard Arnault et les équipes de Cinémaginaire et du Foyer Rural installent le matériel itinérant et le tout nouveau projecteur numérique... 

 

Un passage obligé pour les diffuseurs comme Cinémaginaire

Pour diffuser des œuvres récentes, demeurer attractif et continuer à attirer de nombreux spectateurs, Cinémaginaire a donc dû investir quelques 80 000 €, dans deux projecteurs numériques. Ils sillonnent la campagne roussillonnaise et s’arrêtent régulièrement à Tresserre. Des machines bourrées de technologiques,  très loin des vieilles mécaniques huilées.

Que les nostalgiques du vieux « projo » se rassurent, la qualité du film en numérique (image et son) n’en sera que bien meilleure.

Au final, en numérique ou pas, le charme du grand écran tendu sur la façade de la Cave aux Contes opère toujours sous les étoiles du ciel tresserrenque : Car la magie du cinéma permettra, encore longtemps, de partager l’émotion d’un bon film avec son voisin de rangée.

 

Prochain film en plein air à Tresserre :

Samedi 20 juillet à 22 H : Monstres Academy (Film d’animation Disney Pixar)

Montres aca.jpg

 

15/07/2013

L'Epicerie-Bistrot « Au cœur des Placettes » passe à l'heure d'été

DSC_2702.JPG

Véronique Nietto met en place de nouveaux horaires estivaux à partir de ce jour (du 15 juillet et jusqu’au 31 août) :

L’épicerie-bar sera ouverte le matin de 8 H à 13 H les lundis, mardis, mercredis et jeudis.

Les vendredis, samedis et dimanches, Véronique ouvre le matin de 8 H à 13 H mais également en soirée à partir de 18 H 30.

A noter : soirées brochettes les samedis.

Pour mémoire : En plus des produits classiques, l'épicerie propose également vins, viandes, fruits et légumes des producteurs locaux.

Plus d’infos au 04.68.50.23.58.

12/07/2013

Can Maris, la bodega « chez l’habitant » vient d’ouvrir

Des tables de jardin dispersées dans l’ancien potager, quelques guirlandes lumineuses qui courent dans les arbres, le vieux poulailler transformé en cuisine d’été... l’ardoise qui y est accrochée, vous proposent les suggestions gourmandes de la maîtresse des lieux ... Quand on pousse le portail du jardin de  Sylvie, on se sent presque « comme à la maison », l’ambiance « guinguette » en plus. 

DSC_7058.JPG

Le jardin de Sylvie Maris accueille les gourmands

L’objectif est atteint, car en transformant une partie de sa maison en « bodega de campagne », Sylvie concrétise aujourd’hui, un projet personnel : celui de proposer un lieu ouvert, gourmand et très convivial. Sa bodega sera ouverte le temps des vacances et des beaux jours.

« A mi chemin entre restaurant et paillotte de plage, J’ai longtemps cherché un nom original à ma bodega…  mais j’ai finalement choisi « Can Maris », tout simplement en hommage à mon grand père, qui a fut l’un des derniers cafetiers de Tresserre. Son café était situé dans le village, et j’espère que le mien sera aussi sympa ... Grillades de poissons, recettes traditionnelles et familiales, légumes du jardin, tapas méditerranéennes tout ou presque sera local… » assure Sylvie.

L'ardoise propose des tapas à partir de 3 €, des plats du jour selon l'humeur de la cuisinière à partir de 10 € ... etc.

  

DSC_7063.JPG

Sylvie ouvre "Can Maris" à partir de jeudi soir

On connaissait le succès du tourisme chez l’habitant, souhaitons à Sylvie et à sa bodega, la même réussite. « Can Maris » sera ouvert les soirées du jeudi au dimanche.

Renseignements : 04 68 86 52 44.

09:46 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |