19/10/2013

La "Festa de les Bruixes" approche à grands pas ...

Le compte à rebours est lancé ! Plus que quelques jours à patienter avant leur arrivée à Tresserre. Vendredi 25 et samedi 26 octobre prochains, les « bruixes » déboulent et cela fait 26 ans que Tresserre les a adoptées !

festa de les bruixes 2013

Du côté du Foyer Rural et des bénévoles, qui organisent l’événement, le stress de la dernière ligne droite monte évidemment… Alors pour se détendre un peu, jetons un œil au programme concocté :

 

Vendredi 25 octobre à 21 H : soirée conte avec Daniel Chavaroche, « Le cours du soir ». Ce conteur périgourdin, s’amuse de son ancienne vie d’instituteur et décrit une savoureuse galerie de portraits d’anciens élèves adultes d’un petit village rural.


La soirée se poursuivra dans une ambiance café-concert…

 

Samedi 26 octobre dès 14 H 30 : Ateliers enfants avec l’incontournable « Antre de la Sorcière ». Tout au long de l’après-midi, les troupes « Le Contoir Déambulatoire », les « Batek Batucada », la compagnie « Les Embobineuses » et « l’Echappée Cirk » … animeront les rues du vieux village.


 

Oubliez vos préjugés sur les sorcières, car une sorcière (une vraie) peut bien cacher son jeu en se faisant … sportive : Quand les « Bruixes » rencontrent la « Zumba », ça donne quoi ? Des rythmes endiablés, fallait y penser ! Toutes les sorcières d’ici et d’ailleurs sont invités à se joindre aux mouvements …

 

 A partir de 20 H : Musique avec le groupe de rock festif  du « Kri de l’escargot », suivi à 22 H du concert « Citoyen » de Davy Kilembé. L’artiste et ses chansons françaises débarquent dans l’univers de Tresserre, pour des ballades poétiques et engagées.       



 

Enfin à minuit, le groupe « Zompa Family » entrainera Tresserre sur les terres de leur album « Fiesta Rebelde ». « We are many » : nous sommes nombreux … à attendre sa musique festive !


 

Du haut de Pedra Lluina, les Sorcières nous préparent quelques surprises supplémentaires …

Mais comme diraient les enfants : « chuuuutt ce sont des surprises ! » ... Et pendant ce temps, les grands s’impatientent !

 

Les commentaires sont fermés.