28/04/2014

Les ados ont joué le jeu

Les ados et pré-ados du village ont répondu présents à l’après-midi proposé samedi dernier par Le Service Jeunesse de la Communauté de communes des Aspres. Au city-stade, ils se sont notamment essayé au « tchoukball », sorte de handball de plein-air, et suivi les consignes de Mickael Dejoye, l’animateur du point Jeune de Fourques, dont dépend notre village :

« Nous essayons de sortir de nos murs et de délocaliser régulièrement et de plus en plus,  nos activités jusque dans les plus petites communes et notamment celles qui n’ont pas de points jeunes ou d’actions jeunesse ».

DSC_9136.JPG

Les « Enfants du lude » complétaient les activités de l’après-midi, en s’adressant plus largement aux familles et plus petits.

L’occasion aussi de marquer le début des vacances de printemps et d’intéresser les 12 – 17 ans aux nombreuses activités proposées par le Point Jeunes de notre secteur, dès ce lundi 28 avril et pendant toutes les vacances qui s’ouvrent : Stages et arts du cirque, pêche, futsal, tchoukball, sortie au Mondial du Vent…  etc. 

Pour les retardataires, il reste encore quelques places … Renseignements et réservation au 06.19.36.60.67

DSC_9151.JPG

 

 

18:26 Publié dans Loisirs, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

23/04/2014

Gourmandises et traditions : Pas de Pâques sans bunyetes

Évoquer avec les anciens, les fêtes gourmandes et familiales, c’est forcément remonter dans le temps et se remémorer des souvenirs forts.

La préparation des bunyetes pour Pâques, fait assurément partie de ces moments de convivialité. Loin de l’image d’Epinal, il reste encore quelques familles, qui perpétuent ce rituel culinaire.

Rencontre avec Jocelyne entourée de sa famille.

DSC_9061.JPG

 

Ailleurs, on l’appelle oreillettes, merveilles, bugnes …  mais chez nous, en Roussillon, c’est la bunyete ! Ce beignet tout simple est LE dessert du jour. C’est sûr, ce dimanche encore, elle clôturera le traditionnel repas pascal, avec omelette et gigot d’agneau.

 

Une journée de travail bien remplie pour Jocelyne

Sur le pas de la porte, l’arôme de la fleur d’oranger et le zeste râpé du citron vous accueillent et titillent déjà votre narine. Dans sa cuisine, Jocelyne a préparé la pâte ce matin, et pétri les quelques 5 kg de farine en y intégrant tous ses ingrédients : une trentaine d’œufs, presqu’un kilo de beurre, le levain et les arômes.

La recette de Jocelyne n’a rien d’extraordinaire. Elle la tient simplement de sa mère, et vous la retrouverez sur n’importe quel blog à la mode, spécialisé en cuisine. Ne cherchez pas non plus la trace d’un livre de cuisine, chez Jocelyne, la recette n’a jamais changé. Préparer les bunyettes ne s’improvise plus.

Le temps de la matinée, le levain a opéré, patiemment : Sa pâte à quasiment doublé de volume, et c’est à partir de ce gros pain, que chacun s’apprête maintenant à découper de plus petits morceaux pour façonner sa galette.

DSC_9020.JPG

C’est dans la vieille maison d’en face que tout le monde s’est retrouvé. Dans la cuisine presque trop petite, tout le monde est déjà au travail : sa sœur Gisèle, sa belle-fille Marie et ses petites filles Manon et Eva.

Même son mari Jean-Pierre est prêt à sacrifier la première mi-temps de l’USAP, espère terminer avant le coup de sifflet final.

C’est maintenant que l’affaire se complique car le secret d’une bunyete réussie réside dans le geste : Ici on étire la pâte patiemment, longuement, le plus finement possible sur le genou, comme toujours et le rouleau à pâtisserie restera cette année encore bien rangé au fond du placard ! Pour cette étape essentielle, tout le monde s’y colle.

Pour la cuisson, le grand saut dans la bassine d’huile bouillante se fait d’un lancer sûr, le temps de cuisson est précis : « juste ce qu’il faut pour donner du croustillant et conserver le moelleux ».

Pour la famille au grand complet, ce rituel de cuisiner ensemble ne peut se concevoir qu’à Pâques : « La préparation des bunyetes est la vraie dernière tradition familiale que nous avons conservée. Avant on tuait et préparait le cochon, on organisait aussi le repas de fin des vendanges ».

Autant de réunions entre tradition et plaisir d’être ensemble qui ont disparu.

DSC_9047.JPG

 

Après l’effort, le réconfort

Puis vient le temps des premières pauses, le prétexte pour les gourmands de goûter les premières bunyetes. On ne sait jamais …

Et si vous vous hasardez à demander ce que serait Pâques sans bunyettes, la réponse tombe, implacable : « On ne sait pas ; nous n’y sommes jamais arrivés. En fait, nous  n’avons jamais essayé ! ».

Les fêtes de Pâques marquent la fin du carême, mais pour Jocelyne et sa famille, la démarche ne revêt pas un caractère religieux. C’est bien la tradition et le rituel de se retrouver qui motive tout le monde et la fierté de transmettre un savoir faire.

DSC_9039.JPG

 

Ce soir, chacun repartira avec son panier bien garni. Quant à la date limite de consommation, personne ne s’en inquiète vraiment. Ces bunyetes là, n’auront pas le temps de rancir. Dans quelques heures, elles seront à classer au rayon des souvenirs gourmands … Pour en déguster de nouvelles, il faudra patienter l’année prochaine

20:50 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

14/04/2014

Grand soleil et pluie de confettis

L’avantage d’un carnaval tardif, c’est la météo : Samedi dernier la pluie de confettis n’a pas refroidi les températures presque estivales, bien au contraire !

 

Les preuves en images ...

DSC02512.JPG

DSC_8957.JPG

DSC_8964.JPG

DSC_8969.JPG

DSC_8973.JPG

 

 

12/04/2014

Les élèves du CE ont tous obtenu leur permis piéton pour les enfants

Comment traverser une rue sans danger ? Éviter les pièges du trottoir ? Connaître et comprendre les principaux panneaux…
Cela fait quatre semaines que Cyrille Xiffré, professeur à l’école de Tresserre, sensibilise ses élèves du Cours Elémentaire, aux règles de sécurité et les prépare à l’obtention du permis piéton.

DSC_8896.JPG


Comme les grands, qui préparent leur permis voiture, les élèves se sont donc entraînés à partir d’un « kit », adapté à leur âge, comprenant notamment un code, des vidéos, des quizz... de la théorie bien sûr ; Mais aussi de la pratique, puisque avec leur maître, ils se sont aussi entraînés dans les rues de Tresserre.

Ultime étape de cette préparation, le lieutenant de gendarmerie, Eric Solda est dernièrement venu faire passer l’examen, et valider ainsi les apprentissages de chacun.

DSC_8893.JPG



Jeudi dernier, en présence du maire une petite cérémonie a eu lieu pour procéder à la remise du précieux diplôme. Un brin stressé…pourtant il ne manquait aucun élève à l’appel !

Pierre Olibo, délégué départemental de l’Education Nationale, à l’origine de l’initiative, explique la démarche :


« Le permis piéton pour les enfants est une opération nationale de prévention chez les enfants de 8/9 ans, validée en conseil d’école de Tresserre, et réalisée en partenariat avec la communauté de brigade de gendarmerie du Boulou. Par un jeu de questions-réponses le permis enseigne le sens de la responsabilité individuelle, grâce à un ensemble de précautions et de réflexes. Au-delà de comprendre et connaître les règles de circulation piétonne, le but de l’action est surtout de permettre aux enfants d’assurer leur propre sécurité ».

Et la sécurité à l’école de Tresserre ne s’arrête pas en si bon chemin, puisque la prochaine étape est la préparation du permis vélo pour, cette fois-ci, les élèves du Cours Moyens : Les premiers coups de pédales sont prévus en mai.

DSC_8900.JPG

20:57 Publié dans école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

08/04/2014

Installation du maire et des adjoints : En route pour un second mandat

Dimanche dernier, les résultats des élections municipales ont été sans appel : la totalité de la liste conduite par Jean Amouroux, maire sortant a été élue au conseil municipal.


6 jours plus tard, ce samedi 5 avril, c’est donc sans surprise que s’est déroulé la cérémonie d’installation du maire et des adjoints : A l’unanimité des 15 membres, Jean Amouroux a été élu maire de Tresserre, pour six nouvelles années.

DSC_8930.JPG


Puis, à leur tour, les adjoints ont été désignés. Ont été élus, également à l’unanimité : Michel Clément, premier adjoint et Hervé Parra, deuxième adjoint ; tous deux étaient déjà adjoints lors du précédent mandat. Jean Beuve, qui effectue son premier mandat a été élu troisième adjoint.

L’effervescence de la campagne étant désormais retombée, les premiers mots du maire ont salué la très forte participation des villageois à cette élection municipale, soit 90 % des votants :


« Cela démontre l’attachement des électeurs à la démocratie locale et j’accueille ce choix qui nous a accordé une avance nette, comme le signe de reconnaissance du travail accompli. Nous poursuivrons, maintenant  notre action dans le calme et la détermination, sans céder à la facilité ».

DSC_8934.JPG

Au centre : le maire et ses adjoints. De nombreux nouveaux visages complètent l'équipe des conseillers municipaux.

 

DSC_8919.JPG

 

01/04/2014

Election du maire

L’installation du conseil municipal et l’élection du maire et des adjoints, aura lieu lors de sa première réunion, ce samedi 5 avril à 11 H, à la Salle des Fête (Mairie).

La population est invitée à y assister.