17/06/2014

Pétanque et « Challenge Planas » ce dimanche : pensez à vous inscrire…

Tous les amateurs de boules (joueurs du dimanche ou plus confirmés) disputeront ce dimanche 22 juin, le challenge Planas organisé par le club « la Pétanque tresserrenque ».  

Ce concours amical est ouvert aux villageois : Pensez à vous inscrire au 06.24.52.28.33 en triplette formée ou rendez-vous au boulodrome à partir de 9 H.

Pour le repas de midi : Civet de « galtes » (joues de porc) cuisinées par Jean Pujol, 13 € (6 € pour les moins de 12 ans).

DSC_8805.JPG

Photo : archives

Pétanque toujours : dimanche dernier, une dizaine d'équipes se sont rencontrées dans le cadre du challenge départemental du Sport en Milieu Rural : Le trophée du « planxot » jusqu’ici détenu par Ponteilla, a pris, cette année, la direction de Villemolaque : Après avoir remporté le tournoi départemental des Quilles catalanes (début juin), une des équipes de Villemolaque remporte aussi le tournoi de pétanque : c'est un doublé ! 

DSC_9571.JPG

Les gagnants, les finalistes et quelques-uns des participants au "challenge Pétanque" du sport en milieu rural, dimanche dernier à Tresserre.

27/05/2014

Les trois copains vont défendre leur titre aux bitlles catalanes

Les quilles : Tout le monde connait, forcement ! Elles se déclinent pour les tout-petits en plastique moulé multicolore, que les parents relèvent infatigablement … avant de tout décaniller !


Et puis, il y a les autres, les vraies. Celles en bois tourné, version « catalanes », que l’on aligne en deux lignes de trois, à plus de 11 mètres du lanceur : Véritable jeu traditionnel de l’autre côté des Pyrénées, les « bittles », comme on les appelle en catalogne sud, sont même organisées en fédération très officielle.

A l’initiative du Comité Départemental du Sport en Milieu Rural, ce jeu traditionnel, a fait une petite percée en Roussillon et se développe dans quelques villages, comme à Tresserre. Hommes, femmes, enfants, jeunes ou plus anciens, tous apprécient la simplicité du jeu mais aussi sa pointe de subtilité, puisque contrairement au bowling, le but n’est pas de faire « strike » et de tout décaniller. Non, l’objectif est de conserver une seule quille debout ! Pourquoi faire simple … ?

Ce jeudi 29 mai, le Foyer Rural de Villemolaque organise le tournoi départemental annuel :

Jean-Louis, Jean-François et Jean-Pierre, trois copains de Tresserre, détiennent encore pour quelques jours, le fameux trophée remporté l’année dernière.

Ils le remettent et espèrent bien sûr, le conserver !

DSC_9343.JPG



D’abord de bons joueurs de pétanque

Les trois copains sont des fidèles du club local et ont l’habitude de se retrouver tous les vendredis soirs au boulodrome :


« Nous avons l’habitude de jouer à la pétanque entre nous avec les autres membres du club, sans prise de tête et sans enjeu financier. Ici, il n’y a rien à gagner sauf le plaisir de jouer ensemble et de se retrouver chaque vendredi soir ! ».


D’ailleurs depuis quelques soirées, le boulodrome se partage entre joueurs de boules et bitlles, dans une ambiance toujours aussi bon enfant. A l’approche du tournoi, ils affichent la même décontraction habituelle, sans même une pointe de trac :


« Pour nous, le tournoi annuel c’est d’abord une occasion supplémentaire de se retrouver et de jouer ensemble. Cependant, nous ferons tout pour conserver notre trophée et donner le meilleur de nous-mêmes pour  défendre notre titre et représenter fièrement notre village. Nous essaierons de nous supporter – dans tous les sens du terme ! – et former le même collectif que nous formions l’année dernière, où chacun aidera l’autre … Certes, le jeu demande un peu de chance, de l’adresse bien sûr…, mais il exige aussi de la stratégie, de la motivation, de l’envie,  et beaucoup de concentration ».

L’année passée, lors de la finale, Jean-Louis avait réussi à aligner 86 points sur les 90 possibles en 9 lancers. Un petit exploit… Autant dire que pour renouveler cette performance, il part quand même, avec une petite pression, pour faire aussi bien, si ce n’est mieux :

« Il pourra compter sur nous pour le motiver et lui ôter toute appréhension ! ».

La décontraction et le no-stress, et si c’était ça le secret des bitlles !

Alors on se lance ?

 

DSC_9349.JPG

Les règles des bitlles catalanes :

Chaque équipe est constituée de 3 joueurs ; Chacun effectue successivement 3 séries de 3 lancers. Le maximum de points (10) s’obtient en ne laissant qu’une seule quille debout. Sinon on marque le nombre de points correspondant aux quilles tombées. Les quilles sont placées entre 11,50 m et 8,50 m en fonction de l’âge et du sexe du lanceur.


Le tournoi devrait accueillir une vingtaine d’équipes, dont 5 ou 6 de Tresserre. L’accueil se fera dès 9 heures. Un espace d’initiation est prévu en parallèle des pistes du tournoi.

05/05/2014

La saison reprend chez « Can Maris »

L’été est presque là ...

Sylvie reprend donc son tablier et rouvre sa bodega "Can Maris" à partir de jeudi 8 mai. Pour l’occasion, elle propose un cochon de lait à la broche. S’inscrire au 04 68 86 52 44.

DSC_7063.JPG

Pour cette deuxième saison, "Can Maris" conserve les mêmes jours d’ouverture : les jeudis, vendredis samedis et dimanches soir, jusqu’à l’automne prochain.

Retrouvez ici l’article consacré à "Can Maris" lors de son ouverture en juin 2013

20:08 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

02/05/2014

Pétanque tresserrenque : La saison reprend ce soir

Désormais et chaque vendredi soir, jusqu’au mois d’octobre prochain, le club donne rendez-vous à tous les amateurs de boules : Les rencontres amicales alterneront parties de « pétanque loisir » et concours à la mêlée tournante, d’un vendredi à l’autre.

Rendez-vous à l’espace Planas : les parties démarreront à 21 H.

petanque2014.jpg

Quelques dates à noter dans le calendrier 2014, proposé par le club :

 

Jeudi 29 mai à 9 H : Participation au tournoi de quilles catalanes de Villemolaque (les initiés et les nouveaux joueurs pourront se préparer et s'entrainer les deux vendredis soirs précédents le tournoi : les 16 et 23 mai, toujours à 21 H).

 quilles.jpg

 

Dimanche 15 juin à 9 H : Concours triplettes dans le cadre du challenge des Foyers Ruraux du Roussillon

Dimanche 22 juin à 9 H : Challenge Planas (triplette formées)

Samedi 5 juillet à 17 H : Concours de la convivialité    (doublettes à la mêlée)

Samedi 2 août à 17 H : Concours de l’amitié (doublettes formées)

Samedi 20 ou dimanche 21 septembre : mano Mano (adhérents uniquement)

28/04/2014

Les ados ont joué le jeu

Les ados et pré-ados du village ont répondu présents à l’après-midi proposé samedi dernier par Le Service Jeunesse de la Communauté de communes des Aspres. Au city-stade, ils se sont notamment essayé au « tchoukball », sorte de handball de plein-air, et suivi les consignes de Mickael Dejoye, l’animateur du point Jeune de Fourques, dont dépend notre village :

« Nous essayons de sortir de nos murs et de délocaliser régulièrement et de plus en plus,  nos activités jusque dans les plus petites communes et notamment celles qui n’ont pas de points jeunes ou d’actions jeunesse ».

DSC_9136.JPG

Les « Enfants du lude » complétaient les activités de l’après-midi, en s’adressant plus largement aux familles et plus petits.

L’occasion aussi de marquer le début des vacances de printemps et d’intéresser les 12 – 17 ans aux nombreuses activités proposées par le Point Jeunes de notre secteur, dès ce lundi 28 avril et pendant toutes les vacances qui s’ouvrent : Stages et arts du cirque, pêche, futsal, tchoukball, sortie au Mondial du Vent…  etc. 

Pour les retardataires, il reste encore quelques places … Renseignements et réservation au 06.19.36.60.67

DSC_9151.JPG

 

 

18:26 Publié dans Loisirs, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

23/04/2014

Gourmandises et traditions : Pas de Pâques sans bunyetes

Évoquer avec les anciens, les fêtes gourmandes et familiales, c’est forcément remonter dans le temps et se remémorer des souvenirs forts.

La préparation des bunyetes pour Pâques, fait assurément partie de ces moments de convivialité. Loin de l’image d’Epinal, il reste encore quelques familles, qui perpétuent ce rituel culinaire.

Rencontre avec Jocelyne entourée de sa famille.

DSC_9061.JPG

 

Ailleurs, on l’appelle oreillettes, merveilles, bugnes …  mais chez nous, en Roussillon, c’est la bunyete ! Ce beignet tout simple est LE dessert du jour. C’est sûr, ce dimanche encore, elle clôturera le traditionnel repas pascal, avec omelette et gigot d’agneau.

 

Une journée de travail bien remplie pour Jocelyne

Sur le pas de la porte, l’arôme de la fleur d’oranger et le zeste râpé du citron vous accueillent et titillent déjà votre narine. Dans sa cuisine, Jocelyne a préparé la pâte ce matin, et pétri les quelques 5 kg de farine en y intégrant tous ses ingrédients : une trentaine d’œufs, presqu’un kilo de beurre, le levain et les arômes.

La recette de Jocelyne n’a rien d’extraordinaire. Elle la tient simplement de sa mère, et vous la retrouverez sur n’importe quel blog à la mode, spécialisé en cuisine. Ne cherchez pas non plus la trace d’un livre de cuisine, chez Jocelyne, la recette n’a jamais changé. Préparer les bunyettes ne s’improvise plus.

Le temps de la matinée, le levain a opéré, patiemment : Sa pâte à quasiment doublé de volume, et c’est à partir de ce gros pain, que chacun s’apprête maintenant à découper de plus petits morceaux pour façonner sa galette.

DSC_9020.JPG

C’est dans la vieille maison d’en face que tout le monde s’est retrouvé. Dans la cuisine presque trop petite, tout le monde est déjà au travail : sa sœur Gisèle, sa belle-fille Marie et ses petites filles Manon et Eva.

Même son mari Jean-Pierre est prêt à sacrifier la première mi-temps de l’USAP, espère terminer avant le coup de sifflet final.

C’est maintenant que l’affaire se complique car le secret d’une bunyete réussie réside dans le geste : Ici on étire la pâte patiemment, longuement, le plus finement possible sur le genou, comme toujours et le rouleau à pâtisserie restera cette année encore bien rangé au fond du placard ! Pour cette étape essentielle, tout le monde s’y colle.

Pour la cuisson, le grand saut dans la bassine d’huile bouillante se fait d’un lancer sûr, le temps de cuisson est précis : « juste ce qu’il faut pour donner du croustillant et conserver le moelleux ».

Pour la famille au grand complet, ce rituel de cuisiner ensemble ne peut se concevoir qu’à Pâques : « La préparation des bunyetes est la vraie dernière tradition familiale que nous avons conservée. Avant on tuait et préparait le cochon, on organisait aussi le repas de fin des vendanges ».

Autant de réunions entre tradition et plaisir d’être ensemble qui ont disparu.

DSC_9047.JPG

 

Après l’effort, le réconfort

Puis vient le temps des premières pauses, le prétexte pour les gourmands de goûter les premières bunyetes. On ne sait jamais …

Et si vous vous hasardez à demander ce que serait Pâques sans bunyettes, la réponse tombe, implacable : « On ne sait pas ; nous n’y sommes jamais arrivés. En fait, nous  n’avons jamais essayé ! ».

Les fêtes de Pâques marquent la fin du carême, mais pour Jocelyne et sa famille, la démarche ne revêt pas un caractère religieux. C’est bien la tradition et le rituel de se retrouver qui motive tout le monde et la fierté de transmettre un savoir faire.

DSC_9039.JPG

 

Ce soir, chacun repartira avec son panier bien garni. Quant à la date limite de consommation, personne ne s’en inquiète vraiment. Ces bunyetes là, n’auront pas le temps de rancir. Dans quelques heures, elles seront à classer au rayon des souvenirs gourmands … Pour en déguster de nouvelles, il faudra patienter l’année prochaine

20:50 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

14/04/2014

Grand soleil et pluie de confettis

L’avantage d’un carnaval tardif, c’est la météo : Samedi dernier la pluie de confettis n’a pas refroidi les températures presque estivales, bien au contraire !

 

Les preuves en images ...

DSC02512.JPG

DSC_8957.JPG

DSC_8964.JPG

DSC_8969.JPG

DSC_8973.JPG