09/10/2014

Balade guidée du site de la bataille du Boulou

Sur les hauteurs du village, les visiteurs locaux et de passage, sont de plus en plus nombreux à profiter des panneaux explicatifs qui jalonnent désormais le site de la bataille du Boulou. Ce samedi 11 octobre à 15 H, ils pourront, en plus, profiter des commentaires avisés et passionnants d’Amédine Mas, présidente de l’Association « Les Amis du Pla del Rey ». Elle propose une balade découverte gratuite des deux sentiers historiques du site.

Elle explique :

« La balade sera tout public : Je conduirai les visiteurs sur les traces des recherches et des fouilles. J’aborderai aussi le paysage du 18e siècle, les documents d’époque, les découvertes essentielles qui ont été faites tout au long des deux parcours jalonnés des panneaux explicatifs ».

Rendez vous à 15 H sur le site en suivant le parcours fléché en bleu depuis la D900. Gratuit. Renseignements au 06 12 29 01 46

 

 

DSC_9455.JPG

Au printemps dernier, Amédine Mas animait une balade gourmande sur le site.

 

08/10/2014

Amandes : c'est le temps de la récolte

Amande douce ou amande amère ? Au détour d’un chemin de vigne, qui n’a jamais hésité, avant de croquer dans le fruit, au pied d’un amandier sauvage ? Ceux de Monique sont greffés et cultivés en bio pour être récoltés… sans surprise.

portrait.jpg

Quand en 2000, Monique achète l’ancienne « vigne du kilomètre », elle a changé de siècle … et de vie aussi ! Cette ancienne prof de biologie-chimie a alors troqué ses tubes à essais scolaires contre les travaux pratiques agricoles : Sur sa parcelle de quelques hectares, jusque-là abandonnée, elle y a planté 1492 amandiers :

« comme l’année où Colomb a découvert l’Amérique » glisse-t-elle.

Son Amérique à elle, ressemble aujourd’hui à un coin de nature agricole, une crête entourée de ravins sauvages :

« A l’époque je cherchais une culture en parfaite adéquation avec le milieu et en résonance avec la culture locale et ancestrale, la gastronomie aussi : la culture de l’amandier s’est imposée comme une évidence ! Cet arbre pousse naturellement chez nous, et peut être une alternative à la déprise agricole. Rustique et adapté au milieu, la culture en bio n’est absolument pas une contrainte, bien au contrainte : c’est simplement respecter le verger et son milieu dans son ensemble ».

La pleine période de la récolte

Le travail est entièrement manuel et va durer quelques jours : d’arbre en arbre, l’équipe de Monique va parcourir le verger, pour en faire tomber les fruits, à l’aide d’un marteau en caoutchouc. Au sol, ils sont regroupés grâce aux filets étalés autours des troncs. Enfin une écaleuse mécanique trie la coque de la gove. 

Elle ajoute : « Avec seulement une tonne et demie, cette année, la récolte est moindre. Les arbres connaissent des cycles plus ou moins productifs. Ces fruits seront transformés en laits, soupes … et autres produits alimentaires bio ».

equipes2.jpg

Le problème de la guêpe de l’amandier

Son choix de culture interdit à Monique d’utiliser des produits conventionnels, qui élimineraient facilement la guêpe de l’amandier, « l’eurytoma amygdali ». Cet insecte gagne peu à peu tous les amandiers du département. La guêpe pond ses œufs dans l’amandon, chaque année fin mars. Les larves vont s’y développer tout l’été et jusqu’à l’année suivante, affectant la récolte.

Le symptôme des arbres attaqués se traduit par la présence d’amandes momifiées, qui demeurent accrochées aux branches d’une année sur l’autre.

Elles contiennent la larve qui va poursuivre son cycle : « Nous retirons systématiquement toutes les amandes y compris celles parasitées qui seront brûlées pour limiter la propagation de l’insecte ». 

DSC_0767.JPG

Un travail fastidieux et une goutte d’eau dans l’océan des amandiers sauvages ou abandonnés de tout suivi ou contrôle. Mais, un travail indispensable à ses yeux, pour continuer à cultiver son verger et à aimer ses arbres ...

08:30 Publié dans vigne | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

30/09/2014

Comme les grands !

vendanges école mairie 2014.jpg

C’est devenu une tradition : Les enfants du Cours Moyen participent chaque année en septembre aux « vendanges communales » : Ici, les raisins ont été récolté sur les pieds de vigne qui marquent l’entrée du village.

Comme leurs aînés, la joyeuse « colla » a bien rempli la comporte, sous les yeux bienveillants de M. le maire et de leur professeur.   

21:03 Publié dans école, mairie, vigne | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

26/09/2014

Centenaire de la guerre 14-18

cérémonie guerre 1418.jpg

Mardi dernier, les enfants de l’école de Tresserre ont été associés à la cérémonie du centenaire, organisée par la Municipalité et Présidé par Jean Amouroux : Ici au monument aux morts, les enfants ont déposé une fleur en hommage aux "Morts pour la France" et à la lecture de chacun des noms.

 

23/09/2014

l'Ecole du Sport s'intalle au village

Demain, mercredi 24 septembre, l’Ufolep, en lien avec le Foyer Rural de Tresserre, lance une nouvelle activité qui s’adresse aux enfants de 5 à 11 ans.

Le but : Pratiquer un éventail de sports et de pratiques multisportives de loisirs, autrement. Après Amélie-les-bains et Latour-de-France, Tresserre est la troisième commune des Pyrénées-Orientales à proposer cette action novatrice. L’objectif pour l’Organisation est de déployer progressivement les Ecoles du Sport partout en France.   

P1060352.JPG



Patrice Deviu, délégué départemental Ufolep explique :

« Nos Ecoles de Sport s’adressent aux enfants, filles et garçons, qui ne souhaitent pas s’engager trop tôt, dans la pratique d’un mono-sport. Nous recherchons d’abord leur épanouissement : Nous les aidons à connaître quelques sports et participons certainement à mieux s’orienter « après » leur passage dans L'Ecole du Sport.

Concrètement, nous mettrons en place un large éventail de pratiques et multisports de loisirs, en s’appuyant sur des sports nouveaux. Les enfants pratiqueront le sport soit en individuel, soit en collectif pour apprendre à jouer avec les autres … ainsi que des activités de pleine nature. L’Ecole du Sport exclue tout esprit de compétition, et l’élitisme. Cependant, la progression dans la pratique sera évaluée ».

Deux animateurs diplômés encadreront les enfants inscrits : De 15 H à 16 H 30 pour les enfants nés en 2007, 2008 et 2009, et de 16 H 30 à 18 H pour ceux nés en 2004, 2005, 2006.  


Les enfants intéressés et leurs parents peuvent se présenter ce mercredi après-midi à l’espace Planas. Renseignements : 04 68 08 11 15 ou 06 83 23 29 26 ou www.foyer-rural-tresserre.com

signature convention.jpg

la signature de la convention de partenariat a eu lieu dernièrement : Jeanne Thomas pour l'UFOLEP, Julien Marin pour le CDMR, Jean Amouroux, maire de Tresserre, et Thierry Le-Ray pour le Foyer Rural.

 

11:56 Publié dans Loisirs, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

17/09/2014

Domaine Trilles : Le vin des sorcières décroche les étoiles

Les vignerons du village sont en pleine récolte : Une activité intense qui rappelle à tous que Tresserre demeure un village viticole. Pour ceux qui vinifient la vendange, un patient travail va maintenant s’opérer.

Parmi ces vignerons, Jean-Baptiste Trilles passera peut-être cette période stressante, avec, un peu plus de légèreté que les autres : En effet, son Domaine vient de décrocher 3 étoiles au célèbre guide Hachette des vins 2015. Sa cuvée « Incantation » a été  sélectionnée parmi les « coups de cœur » ;  Avec au passage, un commentaire en forme de clin d’œil :

« nul doute que c’est la bonne fée et non la vilaine sorcière qui s’est penchée sur le berceau de ce millésime ».

Seules trois cuvées, parmi l'ensemble des Côtes du Roussillon, ont été retenues dans la catégorie « Coup de cœur » cette année.

DSC_0553.JPG


Un coup de pouce à la promotion
Prévenu seulement quelques jours avant la parution du guide 2015, Jean-Baptiste, 35 ans et qui n’en est qu’à sa septième année d’exploitation, savoure sa distinction avec beaucoup d’humilité :
 
« Je suis heureux que notre cuvée ait plu à un jury pluriel. Mais, dans la profession, il faut garder les pieds sur terre et savoir régulièrement se remettre en question. La renommée d’un domaine est longue à établir et rien n’est jamais acquis. En 8 années, nous avons beaucoup progressé en travaillant sur la Qualité. Je garde en tête, qu’il faut toujours surprendre pour avancer. Le guide Hachette est un excellent support de promotion, pour les acheteurs particuliers, et servira de tremplin lors de nombreux salons auxquels nous participons ».

Vins et sorcières
« Incantation », « initiation », « pedra luna » … Voilà quelques-uns des noms attribués aux cuvées de son Domaine. Jean-Baptiste, qui a grandi à Tresserre, en même temps que ses Fêtes des Sorcières, joue avec la thématique locale. Les étiquette de ses bouteilles s'agrémentent  même d'une sorcière et son balai. Une stratégie plus spontanée que vraiment calculée, et qui s’avère aujourd’hui concluante :

« Ce registre me permet de me démarquer, et d'identifier facilement mes bouteilles : Tresserre, c'est pour beaucoup LE village des sorcières. En plus, cela suscite toujours et encore un peu de curiosité ! ».

Décidément, l'association vins et sorcières n’a pas fini de nous étonner.

A noter : Parmi les vignerons du village également recommandés cette année par le guide : Le Domaine Vaquer et Domaine des Demoiselles.

08:50 Publié dans vigne | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

16/09/2014

Les 6 associations proposent leur premier forum

Mieux se connaître, échanger, accueillir les nouveaux arrivants … voilà quelques uns des objectifs affichés par les six associations de Tresserre, réunies sous la forme d’un repas-forum collectif ce samedi 20 septembre.

 

fly horizontal.jpg


A l’espace Planas, de 10 H à 17 H, elles mettront en avant leurs activités et proposerons des démonstrations ouvertes à tous, tout au long de la journée :
 
Pétanque, marche nordique, jeux « trad » (quilles catalanes... ), jeux novateurs (molki…), activités sportives et d’expressions (démonstration de Zumba à 15 H), chorale (tour de chants à 15 H 30), expo patchwork, visite guidée et gratuite sur les sites historiques de la Bataille du Boulou (RDV à 15 H au pied du drapeau du site directement).
 
A midi : Pensez à réserver votre repas (paella / 12 €) au 06.74.57.40.89, dès que possible. Animation musicale avec Bois et Vent chanteurs.