10/06/2012

Le village retrouve son épicerie

Dimanche matin, 8 heures : Le village dort encore et pourtant les premiers clients poussent la porte pour acheter croissants et pain du jour, sans oublier le journal du matin.

Depuis quelques jours, en effet, la seule épicerie du village est à nouveau opérationnelle, après plus d’un an de fermeture. Véronique Niéto relève le rideau, en même temps qu’un véritable défi : Son projet, qui mise sur un service simple et accueillant, a été sélectionné par la Municipalité, propriétaire des murs.

DSC_2702.JPG

 

Qui est Véronique Niéto ?

Agée de 47 ans, Véronique est fille de commerçants : le service, elle connait ! Elle s’est lancée dans l’aventure, un peu par hasard, mais dès que sa candidature a été sélectionnée à l’automne dernier, elle a pris le temps de régler les détails de son installation : Services à proposer, formations, achats d’équipements et réalisations d’aménagements complémentaires.

Son objectif : Faire de ce lieu central, au cœur du village, un carrefour convivial, pour toutes les générations : des enfants et leurs parents sur le chemin de l’école, aux plus anciens, parfois privés de moyens de locomotion. Le commerce propose donc une épicerie de base, des produits frais et locaux, une rôtisserie le dimanche, un petit bar … et du pain bien sûr, sous la forme d’un terminal de cuisson. Plus tard, Véronique souhaite développer un petit service de restauration.

 

Un lieu de rencontre indispensable pour un village

Elle explique :

« Depuis l’ouverture, les anciens du village reviennent, heureux de pouvoir enfin retrouver une forme d’autonomie. C’est comme s’ils ressortaient à nouveau ! Certains se font même la remarque de ne pas s’être revus depuis la fermeture de l’épicerie précédente, il y a un an… ».

On mesure là, l’utilité d’un service de proximité, à taille humaine, à la fois simple et convivial ou l’accueil est basé sur l’échange et le dialogue. Le sourire en plus …