11/11/2011

Cérémonie du souvenir du 11 novembre 1918

A la onzième heure du onzième jour du onzième mois de la cinquième année de guerre, les armes se sont enfin tues en 1918.

93 ans plus tard, la France des villes et des villages a commémoré l’armistice, qui a mis fin à ce que l’on nomme depuis la « Grande Guerre ».

Alors que tous les « poilus » ne sont plus là pour témoigner de ce qu’ils ont vécu, à Tresserre, l’assistance était là, attentive et recueillie pour honorer la mémoire de tous les soldats disparus et ne pas oublier. 

Jean Amouroux, accompagné des adjoints et des enfants a déposé la traditionnelle gerbe au pied du monument aux morts et lu le discours de Nicolas Sarkozy. L’assemblée s’est ensuite dirigée à la salle des fêtes où un apéritif était servi.

DSC_0224.JPG

Le Maire et ses adjoints, ainsi que les enfants ont déposé la traditionnelle gerbe : une devoir de mémoire pour toutes les générations.