24/01/2014

La THT est enfin raccordée

Le déroulage du dernier câble s'est déroulé avec succès ! Pour la petite histoire, cette opération s'est déroulé hier sur Tresserre.

Retrouvez en cliquant ici l'article réalisé par mes collègues de la rédaction départementale : En prime une vidéo très détaillée ...  Le sujet fait la Une du journal d'aujourd'hui ... un nuémro collector !

Retrouvez également l'article que j'avais réalisé en juillet dernier en cliquant ici.

reduite1.jpg

DSC_8399.JPG

 

reduite3.jpg

Ces imposantes bobines (tourets) ont été acheminées par convois exceptionnels et sont maintenant déroulées : les câbles de cuivre prennent ainsi place dans les tranchées enterrées reliant la France à l'Espagne.

 

17/11/2013

Le sentier de la Bataille du Boulou a été inauguré

C’est avec beaucoup d’émotion qu'Amédine Mas et Pierre Vigo ont dévoilé, samedi dernier, les 30 pupitres pédagogiques, désormais installés sur le site même de la Bataille du Boulou.

Le sentier aménagé est le fruit de longues années de recherche à la fois archéologiques et historiques. Les villageois et de nombreux visiteurs ont assisté à la cérémonie d’inauguration organisée, entre vignes et olivier, au Pla-del-Rey.

DSC_8102.JPG

Entouré d'Amédine Mas et Pierre Vigo, ainsi que des maires des villages voisins, Jean Amouroux a coupé le ruban et inauguré le sentier historique.

 

Une fois le ruban coupé, les « Petits tambours » du Boulou ont rendu hommage à Pierre Bayle, cet enfant-soldat de onze ans, tambour dans la troupe du Général Dugommier, mort à Biure, en Espagne.

Etaient présents : le Général Pirson (Président de la Saint-Cyrienne), le Général Florimond (fondateur du Centre de Mémoire à Perpignan), le Général Ménard (Président de l’Association des Enfants de Troupes), le Lieutenant-colonel Rondes (commandant en second de la Gendarmerie départementale), le Colonel Guerrero (Président du Souvenir Français des PO), le Colonel Salgas et ancien Maire du Boulou, M. Scorfioni (commissaire divisionnaire) et Josiane Manson, Présidente du Souvenir Français - St Jean Lasseille.

DSC_8125.JPG

La cérémonie d'inauguration a aussi participé au travail de Mémoire.

15/10/2013

Travaux et circulation alternée à l’entrée du village

DSC_7593.JPG

Les travaux d’aménagement de l’entrée principale du village viennent de débuter (en direction de Perpignan) : Ils portent notamment sur la création d’un plateau ralentisseur.

Des travaux de terrassement sont nécessaires (fondations, réseaux  …) ; aussi, afin de sécuriser le chantier, une circulation alternée est mise en place par feux tricolores. Les travaux devraient durer deux mois environ.

21/07/2013

La liaison électrique souterraine à 320 000 volts progresse

D’ici quelques mois, la liaison électrique en courant continu entre la France et l’Espagne sera opérationnelle : deux milles mégawatts pourront alors s’échanger d’un pays vers l’autre.

On se souvient que cette ligne électrique enterrée, a été obtenue suite à la forte mobilisation des opposants à la construction d’une ligne aérienne composée d’imposants pylônes. C’était en 2003.


Aujourd’hui, dix ans plus tard, le projet est porté par INELFE, un consortium associant le français RTE et son homologue espagnol REE. Les travaux avancent à bon train : Le tunnel passant sous les Albères (long de 8,5 kilomètres) a été terminé en avril dernier, ainsi que la plupart des tranchées qui relient les postes électrique de Baixas et Santa-Llogaia, distants de 65 km, de part et d’autre des Pyrénées.


Achèvement du percement du tunnel sous les Albères (vidéo Inelfe)

DSC07388.jpg

Les ouvriers et leur engins s'activent au creusement des tranchées (photo P. Olibo) 

 

Les tranchées sont creusées, au rythme de 200 mètres par jour

Traversé du nord au sud, sur 3 km, le territoire de Tresserre est concerné par ces travaux, exceptionnels de par leur envergure : Les engins de terrassement progressent actuellement à proximité de « l’aire du village catalan » et creusent la tranchée en longeant la bordure ouest de la ligne TGV. En, réalité, il s’agit de deux tranchées parallèles, qui abriteront la ligne électrique. Ce tronçon fait partie des touts derniers maillons de la ligne.


Profondes d’environ 1,5 mètre, chacune de ses tranchées sont équipées de deux fourreaux en PVC destinés à recevoir les câbles, et sont ensuite bétonnées.
Tous les deux kilomètres environs, des chambres de jonction permettent de raccorder chaque tronçon de câbles et faciliteront leur tirage.

Tresserre  Fonçage traversée Tech2.jpg

Les forages dirigés traversent les infrastructures existantes et le Tech à Nidolères (photo P. Olibo)

 

Au sud de la commune, pas d’obstacles infranchissables

En limite sud de la commune, des infrastructures existantes compliquent le tracé et nécessitent une autre technique de passage : La départementale 900, la voie SNCF, la ligne TGV… puis le lit du Tech, se concentrent tous, à proximité de Nidolères.


Les ingénieurs ont utilisé la technique de forages dirigés. Sorte de micro-tunnels, qui permettent de franchir ces ouvrages d’art à différentes profondeurs sans fragiliser leur structure et troubler la circulation. La ligne plonge alors à une dizaine de mètres de profondeur pour ressortir 700 mètres plus loin, à Montesquieu.

D’ici la fin de l’année, une autre phase, autrement plus impressionnante, prendra place sur le chantier : tous les deux kilomètres environ, plusieurs tourets d’une envergure de 6,5 mètres, haut de 4,5 mètres et pesant plus de 80 tonnes chacun, seront acheminés par convois exceptionnels, pour le déroulage des câbles.


Sous nos pieds, deux milles mégawatts seront transportés : c’est 5 fois la puissance électrique consommées par les Pyrénées-Orientales ou 15 fois la ville de Perpignan.

En savoir plus : inelfe.eu

Retrouvez d'autres photos du chantier à la rubrique "ALBUMS PHOTOS" (à droite de l'écran).

Un grand Merci à Pierre Olibo qui les a prises. 

 

29/11/2012

Un week-end bien rempli

Pour fêter la Saint Saturnin, le Foyer Rural propose deux jours très animés ce week-end : 
 
Tout commence samedi dès 9 H 30 au City-Stade : Les enfants de l’école et les sportifs ont rendez-vous pour la traditionnelle bicicletada (3 circuits plus ou moins sportifs), jeux traditionnels et marche nordique ...
A 16 H : Cinéma à La Cave aux Contes «Asterix et Obelix au service de sa Majesté». 
Dès 19 H et toute la soirée : Les Mapeul Mecs (musique rock et folk).
 
Dimanche à 10 H : Grâce à une balade musicale et contée à travers les rues du village, Cédric Hoareau et Pere Manzanares avec Rambalèti dévoilent quelques-unes des plus belles légendes catalanes et autres histoires d’encatadas. 
A 11h30 : Dégustation du muscat de Noël et des vins du Terroir (au domaine Coll de Rousse). 
A 12 h 30 : Apéritif offert par la Bodega des Saturnales (cave aux contes).
A 15 h : Récital de Jean Roux (chanteur et chef de chœur de la Chorale Grata Perdiu)  
 
A noter que toutes les animations sont gratuites. Restauration possible, samedi midi et soir, ainsi que dimanche midi.
 
La municipalité s’associe à la fête et convie les villageois à l’inauguration de l’Espace Planas (complexe socio éducatif, city-stade) samedi à 11 H. Apéritif offert.

04/01/2012

Le City-Stade sortira bientôt de terre

D’ici quelques jours, à proximité du nouveau boulodrome, les engins de chantier vont commencer leurs travaux pour l’implantation du City-Stade. Le terrassement du sol, retardé par les fortes pluies de novembre, devrait finalement débuter mi-janvier. L’installation et le montage iront ensuite très vite.

city stade

Le projet du City-Stade va entrer rapidement dans sa phase opérationnelle.  

Les city-stade sont des espaces de loisirs sportifs, aux équipements évolutifs et modulables. Ces installations ont fait leurs preuves dans près de 3000 communes en France et s’adressent prioritairement aux ados,  jeunes et scolaires : Ceux de Tresserre étaient justement invités par la municipalité à découvrir le projet à venir, par son concepteur, M. Bergès de la société Agorespace

Celui-ci précise :

« Gazon synthétique, tracés au sol multiples, filet escamotable, cages de but … rien n’a été laissé au hasard. Notre objectif est de répondre au maximum aux attentes des futurs utilisateurs. Notre démarche se veut résolument sociale et j'espère que les adeptes de foot, basket ou tennis viendront nombreux profiter de ce nouvel équipement mis à leur disposition ».

De son côté, Jean Amouroux, le Maire a précisé que deux jeunes majeurs de la commune seront impliqués dès les travaux d’aménagement puis au montage. Ils auront également un rôle de sensibilisation auprès des autres jeunes.

city stade

Jean Amourox, entouré de ses adjoints et du concepteur du projet M. Bergès. Les jeunes, l'Ecole et le Foyer Rural seront les principaux utilisateurs de ce nouvel équipement

Côté budget, le coût du City-Stade s'élève à 53 000 € (HT). Le Centre National pour le Développement du Sport (CNDS), le Conseil Général des P.O. et le Conseil Régional Languedoc-Roussillon apporteront leur part de subventions.

11/12/2011

Les cloches s'offrent une seconde jeunesse

DSC_0575.JPGUn artisan spécialiste de la remise en état des cloches est actuellement à pied d'oeuvre. Un métier étonnant et rare...

Les riverains du cœur du village assistent actuellement à une scène bien étonnante :

Les cloches ont disparu de leur lucarne, et avec elles, le rythme régulier de leurs battements. Mais qu’on se rassure, d’ici quelques jours, elles reprendront leur emplacement dans le clocher-mur et rythmeront à nouveau notre quotidien. 

Derrière cette soudaine disparition se cache l’intervention d’un véritable spécialiste dans l’entretien et la réparation des clochers, qu’ils soient civils ou religieux.

Il est, en effet, le seul à intervenir et sillonne depuis une dizaine d’années les Pyrénées Orientales et l’Aude : Un véritable artisan qui possède plusieurs cordes à son arc et un vrai sens de l’équilibre !

Rencontre (suspendu à plusieurs mètres de haut !) avec Manolito TEROL, « horloger-campaner » (campaniste en français) :

« Ici à Tresserre, avec mon associé Anthony Goizé, nous intervenons sur les jougs des cloches et leurs fixations. Le bois est abîmé et les ancrages très anciens. Le temps de la réparation a donc sonné ».

DSC_0577.JPG

Au sommet du clocher, Manolito Terol et son associé Anthony Goizé sécurisent les cloches. L'une des deux date du 15ème siècle.

 

Mais ce n'est pas tout, cet artisan passionné ajoute :

« J’apprécie mon métier car il me permet de toucher à plusieurs disciplines : L'équipement des cloches, avec de la maçonnerie bien sûr, mais aussi le travail du bois  ou encore la serrurerie. J’interviens aussi sur les mécanismes d’horlogerie et souvent même sur l’informatique des systèmes de plus en plus automatisés ».

Ces travaux de sécurisation ont été programmés par la Municipalité et que le Conseil Général des Pyrénées-Orientales subventionnera une partie des dépenses engagées. 

D’ici quelques jours, les cloches du village donneront à nouveau de la voix : les réparations d’aujourd’hui sécuriseront le clocher pour une centaine d’années encore.

 

DSC_0583.JPG

DSC_0578.JPG

Tresserre, vu du ciel : de la mer jusqu'au Canigou ... Le lever du soleil sur le village. Du haut du clocher, c'est encore plus beau!